Rénover un buffet en chêne

Bonjour à tous! Dans le cadre de l’aménagement de ma maison, je cherchais un buffet / bahut de plus d’1.80 m et au moins de 90 cm de haut. Ces dimensions étaient difficiles à trouver sur internet ou dans les magasins d’ameublement (ou à plus de 700€…). Puis, en cherchant sur LeBonCoin, j’ai trouvé LE buffet qui correspondait à ma recherche (coût d’achat : 50€). Ce buffet en chêne de 40 ans était cependant dans son jus. C’est-à-dire avec une épaisse couche de cire / vernis. Voici le processus pour rénover un buffet en chêne.

Etape 1 rénovation buffet en chêne : poncer la partie principale

Pour cela, j’avais déjà une ponceuse électrique (modèle Bosch Multi « Easy »), ce qui a facilité le travail. J’ai donc commencé par le plus gros (mais pas le plus compliqué, nous verrons ceci plus tard) : le plateau puis le reste du « corps » du buffet en chêne. A noter qu’il faudra s’équiper de feuilles abrasives pour la ponceuse électrique (petits et gros grains). En fait, plus le grain est gros, plus cela va « décaper » le meuble. J’ai donc utilisé le plus gros grain : le P40. [Mon conjoint s’est joint à moi pour ce projet et cela m’a bien aidée pour toutes les étapes]

Le plateau poncé
Plateau + côtés
Tout le corps poncé

Cela dépend sûrement du nombre de couches de vernis ou cire sur le meuble mais vous pourriez rencontrer une difficulté : poncer un meuble ultra vernis fait chauffer sa cire et cela peut très vite engorger les feuilles abrasives. Personnellement j’avais acheté un décirant mais rien n’y a fait. Munissez-vous donc d’un petit stock de feuilles abrasives.

Aussi, pour vous protéger, je vous conseille un kit masque + lunettes pour éviter de respirer trop de poussière et surtout d’en avoir dans les yeux…

Etape 2 : poncer les portes et tiroirs

Au final, on se dit qu’on aurait dû rajouter dans les critères de recherches, « un meuble pas trop travaillé ». En effet, autant le ponçage du corps du meuble était assez rapide, autant les portes et tiroirs avec rainures et angles… même en ayant la Bosch Easy, je n’arrivais pas à atteindre ces zones. J’ai donc cherché une solution. Il existe des disques abrasifs ronds, pour accéder au petits endroits ainsi qu’une brosse rotative pour réellement toucher les angles. J’ai opté pour la seconde option.

A gauche : avant la brosse rotative – A droite : après

Après ceci, il faut tout repasser à la ponceuse avec un petit grain. Cela va uniformiser le meuble et procurer un effet « tout doux » du bois (cette partie est très rapide).

[Nous avons souhaité renforcer le plateau d’en bas qui était un peu fissuré en mettant 3 planches de bois vissées sous le meuble]

Etape 3 : produits, peinture, huile de protection

Lors de la rénovation, nous avons vu quelques petits trous de mites. Sans doutes datent-ils de dizaines d’années, et les mites sont sûrement mortes mais… par précaution, nous avons badigeonné l’intérieur / dessous / et arrière du meuble d’anti-mites (produit type peinture qui sent très fort, deux couches – acheté chez Bricomarché).

Ensuite, il fallait protéger le meuble avec une huile de protection (3V3 trouvée chez Leroy Merlin). L’incolore changera légèrement le ton du bois mais ce sera léger. Cette huile se pose sur le meuble dans le sens du bois. [Attention : si vous rénovez un meuble l’hiver, mettez le meuble traité et huilé à l’abris des températures sous 15 degrés car le bois peut « piquer »]

Sur la précédente photo, vous avez pu remarquer que nous avions laissé une partie des portes et tiroirs « bruts ». En effet, cette partie s’annonçait fastidieuse à poncer. J’ai donc décidé de peindre cette partie en noir. Le bois brut et le noir étant tendances et intemporels. La peinture est la Spectrum Laquer Noir Mat de chez Action (prix environ 5€). Et les pinceaux viennent également de là-bas. Ils font l’affaire.

Après avoir mis du scotch de protection, la peinture a été appliquée directement sur le bois sans avoir poncé. Peinture qui sèche en 3H et j’ai mis deux couches de peinture pour un rendu au top.

Voici donc le résultat avec le noir (manquait encore quelques ajustements comme la porte de gauche à peaufiner le ponçage autour de la serrure + gratter la partie haute des paumelles pour un rendu acier propre idem partie basse par exemple) mais on en voyait le bout :

Rendu avec peinture noire Action

Aussi, pour les poignées de tiroirs en métal + clés du meuble qui étaient un peu vieillies, il existe une astuce : chauffer du vinaigre d’alcool, mettre les poignées + clés dans un pot style pot de compote vide, verser le vinaigre d’alcool chaud et laisser agir en fermant le couvercle du pot. Attention, l’odeur est très… forte! Mais au bout de 20 min, le résultat est là. Munissez-vous d’une brosse à dents + savon liquide et frottez. Bombez d’anti rouille si besoin. Ou, l’astuce simple qui est de frotter (personnellement j’ai fini par brosser avec ma brosse rotative).

Poignées de tiroirs brossées

Résultat après 4 bonnes journées de travail à deux

Budget pour rénover un buffet en chêne

50€ prix de base, 15€ huile de protection, 5€ peinture noire, 1.50€ pinceaux, 20€ anti-mites, 5€ x 2 brosse rotative, 10€ feuilles abrasives…

Un meuble pour moins de 150€ et de qualité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :